Auto entrepreneurs : vers une mauvaise solution !

Le feuilleton se poursuit au rythme des effets d’annonces contradictoires, des débats heurtés et des divisions entre les membres  du gouvernement et entre les représentants des artisans (principalement du bâtiment ) et ceux des auto entrepreneurs.

Le compromis qui se dessine, par lequel le gouvernement renoncerait à plafonner dans le temps le dispositif en deçà d’un seuil dont le niveau serait revu à la hausse, ne satisfait  personne.

En renforçant l’encadrement, on risque surtout  plus de complexité contraire à l’objectif de simplification  et va entraîner de l’avis même des protagonistes ( artisans /auto entrepreneurs)  une hausse très probable du recours au travail au noir !

L’intérêt général, emploi / croissance, commande au contraire de rapprocher les points de vue par la seule réforme qui vaille celle de la simplification et de la réduction massive des charges des TPE !

Jean Pierre Enjalbert.

Share