Diesel : Hidalgo enfume les classes moyennes !

pollutionAnne Hidalgo, la maire de Paris, a dévoilé son plan pour lutter contre la pollution aux particules fines: interdire d’ici 2020 les véhicules diesel à Paris. Tant pis pour les classes moyennes!

Les Français, qui ont été encouragés à acheter des véhicules diesel depuis plusieurs années sont aujourd’hui piégées. Sans prendre en compte les progrès techniques ni les aider réellement à changer de véhicule, les voilà interdits d’entrer dans la capitale. À terme, ce sont l’ensemble des véhicules qui seront interdits dans les Ier, IIème, IIIème, et IVème arrondissements de Paris. Provinciaux et banlieusards, prière de ne pas déranger la tranquillité des bobos…

Anne Hidalgo accable les Franciliens les plus modestes, l’écologie punitive du PS et de EELV  atteint ici son apogée antisociale et fait également preuve d’une grande hypocrisie : ainsi la question du kérosène (très proches du diesel)  n’est pas abordé alors que cela représente plus de 750 000 mouvements  (émission d’un avion en cycle atterrissage /décollage = 17 poids lourds roulant 100 km) soit 12,75 millions de poids lourds !

Pour DLF, il est hors de question de punir les familles les plus modestes. Il faut au contraire les accompagner et les aider. C’est le sens de nos propositions en faveur de l’écologie positive, au cœur de notre projet pour les Français et les Franciliens.

Défendre une écologie au service de tous les Français, c’est mettre en œuvre

  • Un plan ambitieux permettant aux Français modestes et des classes moyennes de remplacer les véhicules de plus de 10 ans quel que soit leur origine géographique ou leurs revenus
  • Des parkings gratuits (compris dans le titre de transport) à proximité des gares de grande couronne
  • Des parkings gratuits de co-voiturage
  • Une tarification incitative pour faciliter l’usage des transports en commun
  • Un vaste plan de renouvellement des bus du service public (véhicules propres hybrides, électriques, hydrogènes) qui roulent trop souvent aujourd’hui au diesel.

 

Jean-Pierre Enjalbert

Maire de Saint-Prix

Conseiller général du Val d’Oise

Délégué national DLF à  la transition environnementale

Share