Incendie volontaire à Sarcelles : les délinquants n’ont pas pris de vacances

Cet été, les faits de délinquances explosent dans notre région.

Pour les seuls 13 et 14 juillet, 721 voitures ont été brûlées (+23% par rapport à 2014) et 603 mesures de garde à vue ont été prises (+68%) en Ile-de-France.

Le 15 juillet, c’est le centre commercial du quartier des Vignes-Blanches de Sarcelles qui s’embrasait. Un incendie criminel selon les policiers. Les 89 pompiers mobilisés pour éteindre l’incendie ont été caillassés par une quarantaine de jeunes, tout comme les policiers chargés de protéger les secours…

Est-on encore dans un état de droit ? Où est l’ordre républicain ? Voilà le résultat de 30 ans de laxisme judiciaire. La sécurité est une débâcle française dont l’impunité des délinquants et la culture permanente de l’excuse sont les principales causes.

L’insécurité frappe tous les Franciliens sans que l’Etat et la Région n’agissent véritablement. Il est urgent de rendre les peines exemplaires, de durcir notre législation face à des délinquants et des criminels qui menacent la sécurité de nos concitoyens.

Notre pays doit sanctionner plus durement les multirécidivistes et répondre à chaque délit par une réponse pénale réactive, ciblée et proportionnée. Ce n’est pas en vidant nos prisons que la France pourra assurer la sécurité des Français, c’est en construisant les établissements pénitentiaires que nous pourrons assurer le retour à l’Etat de droit.

 

Jean-Pierre Enjalbert

Maire de Saint-Prix

Tête de liste DLF 95 soutenu par Nicolas Dupont-Aignan

Share