Panneaux publicitaires : les Socialistes prêts à défigurer la France

En juillet dernier entrait enfin en vigueur une disposition protégeant les paysages et les entrées de ville de la défiguration que constitue la multiplication des panneaux publicitaires. En catimini, le gouvernement socialiste cherche à signer un décret d’application de la loi (fourre-tout) Macron prévoyant d’autoriser 1 500 communes de moins de 10 000 habitants à installer des publicités en 4×3 ! La défiguration de la France est au programme des Socialistes !

La beauté des paysages, le charme de nos villes, la douceur de nos campagnes seraient définitivement sacrifiés au bénéfice de pancartes publicitaires criardes. Avec les menaces qui pèsent sur la loi littoral – contournée pour y implanter des éoliennes – et l’extension incontrôlée des grandes surfaces en périphérie de nos villes, c’est tout un mode de vie qui est menacé. C’est notre environnement qui n’est plus respecté.

Nos campagnes n’ont pas besoin de cela. D’autant que ces publicités sont devenues inutiles. Inefficaces auprès des riverains qui les subissent chaque jour, elles tuent le tourisme dont pourrait bénéficier notre pays.

Emmanuel Macron est prêt à sacrifier la douceur de vivre française et l’attractivité touristique des territoires pour relancer l’activité économique ? Mais qui peut croire que des publicités, aussi criardes soient-elles, suffiraient à relancer la consommation dans notre pays et ses 5 millions de chômeurs ?

Halte aux fausses solutions. Défendre notre environnement, c’est aussi défendre notre cadre de vie et notre patrimoine historique et naturel. Ça, M. Macron, l’ignore.

Jean-Pierre Enjalbert

Maire de Saint-Prix

Délégué national à la transition environnementale

Share