Panneaux solaires : l’UE sacrifie les intérêts européens

Le dogme du libre échange a déjà tué l’industrie textile, la sidérurgie et plus globalement fait perdre des millions d’emploi industriels en Europe !

Il y a peu, les experts nous expliquaient que notre pays et l’Europe se positionnaient sur les activités nouvelles à très haut potentiel technologique : l’énergie solaire était souvent prise en exemple de ces technologies d’avenir.

Mais dans ces secteurs comme dans les autres, la bataille fait rage et le dumping ravage des pans entiers de nos activités.

L’UE montre sa naïveté et sa complaisance, elle a entamé une négociation avec la Chine après avoir enfin et tardivement reconnu le problème, et pour cause l’industrie « solaire » européenne est à genou !

Mais le mal est fait et le mauvais compromis obtenu ne suffira pas à sauver cette branche d’activité en Europe.

Il est temps pour nos concitoyens d’ouvrir les yeux. L’UE est aux mains d’irresponsables et de cyniques. D’un côté, les naïfs qui ne voient décidément rien venir, de l’autre, les lobbys de ceux qui défendent des intérêts sectoriels bien identifiés et qui sont prêts à sacrifier tous les autres pour profiter du marché chinois et de la mondialisation sauvage.

Reste à savoir si c’est aussi l’intérêt des citoyens européens …!

Share