Taxation des loyers fictifs : la spoliation des Français est en marche ! (vidéo)

La technocratie a toujours dans ses cartons des projets qui apparaissent complètement farfelus au commun des mortels.

Vous avez travaillé toute votre vie ? Fait des économies pour vous acheter un bien à crédit ? Vous risquez bientôt d’être pénalisés !

Propriétaires, sachez que vous pourrez peut-être être taxés quand vous aurez remboursés l’emprunt de votre maison !

Une étude de France stratégie, l’ancien Commissariat général au plan, reprend une nouvelle fois l’idée de taxer ‘’les loyers fictifs’’ des propriétaires.

L’idée est simple : quand vous aurez remboursés votre crédit immobilier vous serez soi-disant des privilégiés. Vous devrez donc payer un impôt correspondant au loyer que vous devriez payer si vous habitiez votre domicile…

Ce ne serait rien d’autre qu’une spoliation des propriétaires.

Après avoir appauvri les Français en tirant les salaires vers le bas, après les avoir dépossédé des biens communs payés avec leurs efforts (autoroutes, aéroports…) et dont les profits alimentent aujourd’hui les milieux affairistes, les ‘’stratèges’’ et les lobbyistes préparent désormais la spoliation des biens immobiliers des Français.

Des citoyens propriétaires de l’appartement, du pavillon ou de la maison où ils habitent, est-ce encore trop ?

Être propriétaire n’est pas un privilège. Transmettre un bien à ses enfants n’est pas un crime.

Mais alors, qui est à l’origine de cette idée ?

Il s’agit d’un certain Jean Pisany-Ferry. Inconnu du grand public, cet économiste français, ancien conseiller de la Commission européenne, du FMI ou de Dominique Strauss-Kahn est devenu directeur de France stratégie.

Autrement dit, cette idée émane encore une fois de toute cette technocratie de la gauche bien-pensante qui ne cesse de conduire notre pays à la ruine depuis 40 ans.

Aujourd’hui, Jean Pisani-Ferry a rejoint l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron. Le fils spirituel de François Hollande, si adulé par nos élites et les médias, a-t-il ainsi trouvé un moyen de financer son programme ? Une ébauche d’un ‘’impôt-Macron’’ ?

Il est temps pour les Français de ne plus se laisser faire et de reprendre le pouvoir.

Jean-Pierre Enjalbert

Maire de Saint-Prix

Président Debout la France Val d’Oise

Share